AAPDC91.webp

LE DROIT
COLLABORATIF

Formée au droit collaboratif et Présidente de l'Association des Avocats Praticiens du Droit Collaboratif de l'Essonne (APDC 91), je suis particulièrement attachée à ce mode alternatif de règlement des différends, qui permet d'aboutir à une solution constructive et apaisante, dans le respect de la dignité et des besoins des deux parties.

 

Il s'agit d'une méthode de résolution amiable des conflits par laquelle les parties, accompagnées de leurs Avocats, ont la libre initiative et la maîtrise du processus.

Les justiciables échappent ainsi  à l'aléa judiciaire et deviennent acteurs de leur propre litige, en contribuant à l'aboutissement d'une solution personnalisée.

En effet, les parties assistées de leurs avocats cherchent ensemble une solution constructive, répondant aux besoins de chacun, pérenne dans le respect de l’autre partie et juridiquement valide.

Le droit collaboratif ne peut être proposé que par des avocats ayant suivi la formation initiale, conforme aux standards de l’IACP, (International Academy of Collaborative Professionals), association internationale des professionnels collaboratifs.

 

Cette formation permet aux avocats d’acquérir des techniques de communication, de gestion des conflits et également les techniques de négociation raisonnée. Ainsi sont-ils en capacité d’offrir à leurs clients en sus de leurs compétences juridiques et de leur expérience judiciaire, une prise en charge  alternative au contentieux judiciaire.

Je serai à vos côtés pour vous aider à trouver les solutions qui vous correspondent et respectent les intérêts de votre famille.

logo-Essonne-Mediation-Arbitragetexte-40px.png

ACCOMPAGNEMENT
À LA MEDIATION

​La médiation ne dispense toutefois pas de l'assistance d'un avocat. En effet, le médiateur intervient en tant que tiers neutre et impartial, pour permettre aux parties de communiquer autrement et trouver par elles-mêmes les solutions adaptées à leur situation personnelle. Le médiateur ne propose donc pas de solution, ne prend pas de décisions à la place des parties et ne rédige pas les accords. L'avocat accompagnateur pourra ainsi participer à la recherche des solutions et se chargera de la rédaction de l'accord, dont il assurera la validité et sécurité juridique.

Ma formation et ma pratique professionnelle me permettent de vous accompagner au cours du processus de médiation pour travailler avec vous à la recherche de solutions adaptées, équilibrées et durables.

PROCEDURE
PARTICIPATIVE

La procédure participative est régie par les articles 2062 et suivants du Code Civil. Elle permet aux parties, assistées de leur avocat, de signer une convention par laquelle elles s’engagent à œuvrer conjointement et de bonne foi à la résolution amiable de leur différend. En cas d'accord total, les avocats le feront homologuer par le Juge dans le cadre d'une procédure rapide et sans comparution des parties.

Si au contraire, la procédure participative n’aboutit pas à un accord ou si l'accord n'est que partiel, les avocats pourront saisir le Juge afin qu'il tranche les désaccords subsistants. Dans cette hypothèse, le travail et les échanges réalisés en amont permettront d'obtenir une décision plus rapide.

La procédure participative apporte donc aux avocats et aux parties une maîtrise de leur calendrier, une grande souplesse d'organisation et une réelle rapidité. Les négociations préalables sont encadrées par la convention, ce qui renforce leur efficacité.

Mon expérience et ma formation me permettront de vous accompagner et  de vous conseiller tout au long de la procédure participative pour trouver des solutions durables et respectueuses de vos préoccupations et de vos besoins.